Les indices boursiers

On l’a déjà vu, il est important de se diversifier pour pouvoir réduire son risque. L’idéal serait de prendre un panier d’actions qui représenterais un secteur particulier. Et c’est là qu’entrent en jeu les indices boursiers.

Pour créer un indice, on prend les entreprises qui sont considérés comme représentatives d’un secteur, puis on fait la moyenne de leurs performances. Le résultat donne l’indice.

Grâce à ça, il est possible d’avoir une vue globale sur un secteur particulier. En effet, pour qu’un secteur soit considéré comme ayant performé, il faut que la plupart des entreprises du secteur ait performé. Et grâce à l’indice, on peut le savoir d’un seul coup d’œil. Si l’indice grimpe, alors la plupart des entreprises du secteurs ont performé. À l’inverse, s’il baisse, c’est que la majorité des entreprises ont perdu de la valeur.

Les indices généraux

Vous vous êtes toujours demandé ce que pouvais bien être ce cac 40 dont on entend tout le temps parler ? Et bien c’est l’indice du pays France. En gros c’est l’indice qui permet d’évaluer la performance des entreprises françaises et donc de son économie en général.

Pour le calculer on prend la moyenne des 40 plus grosses entreprises françaises car on estime que c’est une bonne représentation de l’économie française (pourquoi 40, c’est globalement arbitraire). Au USA, c’est le S&P 500, c’est à dire les 500 plus grosses entreprises américaines etc.

À quoi servent les indices boursiers ?

À comparer

Un indice a plusieurs utilités. La première, et c’est ce pourquoi ils ont été créés, est de comparer la performance d’un portefeuille d’action au marché en général.

Imaginons que vous avez créé un portefeuille d’une vingtaines d’actions et que celui-ci a fait +10% en un an. Jusqu’ici ça a l’air plus que convenable, non seulement vous n’avez rien perdu mais surtout vous avez gagné de l’argent. Le problème, c’est qu’à côté de ça, l’indice CAC 40 a fait +20% sur la même année. Et bien en vérité votre portefeuille a sous-performé le marché, car il a fait moins que votre élément de comparaison (le benchmark comme disent les gens branchés).

À investir

L’autre intérêt majeur c’est d’investir directement sur le marché. Pas besoin de se prendre la tête en choisissant soigneusement les entreprises dans lesquelles ont va investir, il achète celles qui composent l’indice et on attend (il y a d’autres façon plus simples d’investir dans un indices notamment via les ETF).

L’avantage, c’est que vous ne pouvez jamais sous-performer le marché étant donné que vous le suivez quasiment au point près. C’est le principe de l’investissement passif. C’est une manière d’investir moins risqué que l’investissement actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.